Étude et développement de petites molécules inhibitrices de la réparation de l’ADN par recombinaison homologue

Doctorant : Alexandre DEMEYER
Équipe : Mécanisme et régulation de la réparation de l’ADN
Directeur de thèse : Fabrice FLEURY , Professeur Université
co-directeur de thèse : Pierre WEIGEL , Maître de conférences Université
Financement : PIRAMID
Date de la soutenance : vendredi 06 novembre 2020, 14h00
Modalité :
  • Lieu : Amphithéâtre Pasteur, bâtiment 2, campus Lombarderie
Jury :

La réparation des dommages de l’ADN durant les thérapies anticancéreuses peuvent contribuer à la résistance des cellules tumorales, limitant ainsi l’efficacité du traitement. Chez l’homme, la réparation des cassures double-brin (CDB) de l’ADN par recombinaison homologue (RH) fait intervenir la protéine Rad51.

Cette protéine s’est révélée être impliquée dans les problèmes de résistance aux traitements anticancéreux puisque son inhibition par différentes approches a pour effet de sensibiliser les cellules cancéreuses aux traitements. Rad51 constitue donc une cible intéressante. Dans ce contexte la recherche d’inhibiteurs de Rad51 permet de proposer des solutions thérapeutiques afin d’améliorer les traitements anticancéreux actuels. Nous avons montré que des petites molécules étaient capables de moduler spécifiquement l’activité de Rad51 _in vitro_ et nos résultats cellulaires ont montré un effet chimiosensibilisateur.


Publications

2020

Fleury, Fabrice; Demeyer, Alexandre; Weigel, Pierre; Chenais, Benoit; Mathé, Monique; Lebreton, Jacques

Disulfonate stilbenes for use in the treatment of proliferative diseases Patent

WO2020104634A1, 2020.

Résumé | Liens | BibTeX

Lien

description_de_ton_image