Transgénèse chez Physarum polycephalum

Responsables(s) : Financement(s) :
  • Début du projet : 01/01/2019
  • Fin du projet :

Nous disposons d’un vecteur présentant un gène de résistance à l’hygromycine sous le contrôle d’un promoteur d’un gène constitutivement exprimé chez Physarum et contenant une origine de réplication sous le contrôle du cycle cellulaire. Ce vecteur a été utilisé avec succès, par le passé, pour réaliser la transgénèse de la forme haploïde de Physarum. Actuellement, nous optimisons les conditions de transgénèse par biolistique parallèlement à la modification du vecteur initial – notamment afin de disposer d’une cassette supplémentaire dont la réplication ne soit pas sous le contrôle du cycle cellulaire. Grâce à la transgénèse, nous pourrons utiliser des approches de génétique conventionnelle comme l’extinction de l’expression de gènes chez Physarum ou la production d’ARNs guides pour les approches CRISPR/Cas9.

Membres du laboratoire participant au projet