logo_UFIP

CNRS



Logo université Nantes

Accueil du site > Equipes > Epigénétique : prolifération et différenciation > La différenciation cellulaire

Equipe Epigénétique: différenciation
Epigénétique: prolifération et différenciation
Le progéniteur myogénique embryonnaire

La différenciation cellulaire est un phénomène essentiel chez les métazoaires qui intervient à différentes étapes de la vie, comme durant le développement, la régénération lors de lésions ou encore la maintenance des différents tissus de l’organisme. Sur le plan de l’épigénétique ce processus est fondamental puisqu’il permet à des cellules qui possèdent la même information génétique dans leur noyau de n’exprimer que des fractions spécifiques du génome qui se caractérisent par des phénotypes distincts entre les types cellulaires. Pour examiner ce processus de mise en place d’un programme génétique spécifique, notre équipe étudie la différenciation myogénique de précurseurs embryonnaires.

Picture: Embryons de souris à différents stades du développement.

Les travaux de notre équipe ont permis de mettre en évidence des coopérations cellulaires entre des progéniteurs adipogéniques et myogéniques lors de la différenciation musculaire de cellules embryonnaires. Nous avons montré que cette coopération se faisait par l’intermédiaire du secrétome des cellules pro-adipogéniques. Le premier but de notre travail est d’identifier le ou (les) facteur(s) du secrétome impliqué(s) dans la différenciation myogénique. Le second but de nos travaux est de comprendre le mécanisme d’action du ou (des) facteur(s) sur les précurseurs myogéniques et leur(s) influence(s) sur l’épigénome pour que s’instaure au sein des cellules compétentes le programme spécifique de myogenèse. Pour ces études nous utilisons des approches de culture cellulaire, de biologie cellulaire et de biochimie pour évaluer la prolifération et la différenciation.

Picture: Observations des cellules embryonnaires cultivées en absence et en présence des facteurs du secrétome de cellules post-adipocytaires. Picture: Analyses quantitatives de la prolifération et de la différenciation myogénique de cellules embryonnaires après 3 jours de culture en absence et en présence de facteurs issus des cellules pro-adipocytaires.